Le lactose, l’ennemi invisible de votre santé

Parmi les combats dans lesquels Greenberry est engagé, la tolérance zéro pour le lactose fait partie de ses fondements. Ultra présent dans notre alimentation sous toutes formes possibles, le lactose est devenu si répandu qu’il devient difficile à éviter. Ennemi méconnu car trop souvent associé au lait aux produits laitiers et ses valeurs nutritionnelles, le lactose doit être pris très au sérieux car c’est un allergène peu visible mais impactant sur le long terme. Greenberry vous propose une analyse simple mais concrète de cet ennemi aussi proche que discret et dont les noms implicitement associés sont pourtant communs : lait écrémé, lait frais, yaourt. Tout autant que les effets indésirables dont on oublie de lier à cet allergène : malabsorption, démangeaison, flatulence, diarrhée

Définition : le lactose

Si nous nous référons à sa simple définition, le lactose est un sucre ou plus précisément un glucide présent essentiellement dans le lait et ses dérivés. Une association qui a permis aux campagnes publicitaires – grâce aux besoins des plus petits – de vendre à profusion les produits laitiers comme une norme obligatoire. Seulement, plusieurs études ont commencé à semer le trouble dans cette alchimie commerciale. Car très utile pour les plus jeunes – à l’âge des premiers pas et du lait maternel – l’absorption du lactose devient rapidement compliquée, après l’âge du petit lait selon les ethnies. Pour rappel, la digestion du lactose nécessite la sécrétion d’une enzyme appelée lactase. Sans celle-ci, la digestion du lactose est quasi impossible, créant une gêne parfois invisible qui peut évoluer très rapidement : l’intolérance.

Le lactose vs lactase, tous inégaux

le lactose - ennemi invisible 2Cette enzyme (le lactase) est fabriquée naturellement par le corps, chose devenant plus difficile passé l’âge de deux ans car ce dernier perd progressivement la capacité de la créer. Conséquence, le lactose non assimilé ni digéré passe directement dans certains organes avec une série de troubles en cascade. Et plus l’intolérance se prolonge, plus les effets du lactose deviennent contraignants. Ajoutez à cela une prédisposition génétique selon les origines ethniques et vous constaterez qu’à l’âge adulte, 90% des populations asiatiques et africaines présentent une intolérance au lactose. La prévalence en France – toutes populations confondues – oscille entre 17% au nord et un peu plus de 60% au sud du pays (source : laboratoire français).

Une dernière donne pose également problème : l’absorption croisée. L’excès de consommation de produits laitiers peut à terme gêner le bon fonctionnement de l’intestin par une inflammation continue devenant chronique. Cette gêne mettra plus de temps à se manifester, mais dès que les symptômes deviendront perceptibles, la difficulté à traiter le problème sera décuplée. Toutefois, un simple test de provocation permet de savoir à quel niveau d’allergie au lactose chaque personne se situe.

Médias ? À qui la faute

Entrés dans la norme de la consommation courante, les produits laitiers et leur forte dose en lactose continuent d’être consommés chaque jour par de nombreux individus. Les campagnes publicitaires continuent de promouvoir l’ensemble de ces produits au vu des juteux profits réalisés. En conséquence, beaucoup de personnes de tout âge présentent des micro symptômes d’intolérance qui sont associés à d’autres causes, par simple ignorance. Certains penseront au stress, à la mauvaise digestion d’un produit pas frais, ou encore à une simple manifestation naturelle de son corps alors que le lactose est en cause. Pour résoudre cette équation devenant chaque jour plus complexe, l’élimination de produits laitiers par séquence permet de purifier votre corps et de lui rendre un processus dit normal. Raison pour laquelle nos gâteaux et pâtisseries sont tous exempts de lactose à 100 %. Greenberry vous propose donc de tester les douceurs sans allergènes, afin de vous garantir une gourmandise qui ne vous privera en rien de votre vitalité.

Autres articles en rapport avec les allergènes:

Partager sur Pinterest

×
Besoin d'être contacté ?
cf58d8b28b0dca17e6d46baf33595207LLLLLLLLLLLLLLLLLLL