Végans et aliments – les principes fondamentaux

Amis ou ennemis végans, cet écrit vous intéressera surement. Beaucoup pensent qu’exclure tout produit d’origine animale de l’alimentation serait une vraie austérité. Aussi, le régime végan semble strict de premier abord. Pourtant, avec plus d’informations, on apprend comment manger correctement suivant un choix de mode de vie ou un choix alimentaire de type végan. En effet, il est possible et même agréable de pouvoir agrémenter des repas exclusivement d’origine végétale en sachant ce que chaque ingrédient peut apporter. Parce que pour vivre végan, certaines règles doivent tout de même être respectées afin d’éviter d’éventuelles carences en nutriments . Je fais donc mention des anti-nutriments dont nous écrirons plus tard. Il est ainsi primordial de connaître les besoins nutritionnels du corps humains et de les combler correctement. En outre, il est aussi captivant d’expérimenter de nouveaux goûts, d’améliorer ses connaissances culinaires et de suivre ses propres convictions.

 

Les éléments importants en alimentation humaine – introduction aux végans

Le corps humain est comparable à un engin qui a besoin de carburant pour bien fonctionner. Ce fonctionnement englobe divers phénomènes se basant sur l’utilisation d’énergie transformée par le corps et extrayant les nutriments contenus dans les aliments ingérés. Comme il est question de métabolisme humain, ce sont donc les fonctions des différents organes qui nécessitent une ressource énergétique. En effet, les simples contractions des muscles, la respiration, les battements du cœur et bien d’autres activités du corps humain font appel à une consommation d’énergie. Ces fonctions englobent tant les activités de maintien de l’organisme en général que celles voulues par l’homme, comme le fait de marcher, travailler. Afin de compenser ou de fournir les énergies requises et nécessaires, l’être humain a besoin de consommer quotidiennement et à des ratios différentes les principaux nutriments. Il s’agit essentiellement des protéines, des glucides, des lipides, des vitamines et des oligo-éléments ainsi que de l’eau. Ces éléments sont vitaux pour l’homme et la quantité nécessaire varie en fonction de l’âge ainsi que de l’état général de chacun. Aussi, les nutriments essentiels sont généralement contenus dans la viande, les céréales, les légumineuses, les fruits et les légumes. Les protéines occupent une place importante dans le classement des nutriments à cause de leur rôle à la fois bâtisseur et réparateur du corps humain. Mais les végans ne consomment pourtant pas de viande. Il leur est donc obligatoire de trouver comment remplacer la viande dans leur alimentation quotidienne.

Les aliments sources de protéine végétales

Pour les végans, il existe plusieurs alternatives aux protéines d’origine animale. C’est un aspect des plus importants à considérer car les protéines constituent une des structures de base des cellules, des tissus, des muscles et des organes. Elles sont fondamentales à diverses fonctions du corps dont la croissance et le développement, l’entretien métabolique en général, la production de diverses enzymes ainsi que le rétablissement des tissus endommagées ou la synthèse de nouvelles cellules. Elles forment également un constituant principal pour toutes les hormones. Il est donc primordial pour les végans de savoir comment ils vont substituer la place de la viande dans leur nutrition. En outre, il est recommandé de consommer entre 15 à 30 % de protéines dans une ration alimentaire quotidienne. En revanche, ce pourcentage dépend du génome et habitudes de chacun. Ce qui représente beaucoup, car il faut couvrir entre 80 g à 125 g de viande par repas en fonction du poids corporel et de l’âge. Aussi, dans un régime végan, il est nécessaire de retenir les principaux aliments riches en protéines végétales. En première place, il y a les légumineuses dont les divers types de haricots avec notamment les haricots mungo, ceux de soja ainsi que les haricots blancs. Bien souvent, le soja est apprécié sous forme de tofu qui est aussi délicieux qu’offrant plusieurs possibilités de varier la présentation et la préparation des plats. Les céréales complètes, comme le maïs, le riz complet, le seigle et le quinoa possèdent également une teneur non négligeable en protéine. Aussi inattendu que cela paraisse, différentes sortes de légumes sont aussi de bonnes sources de protéines, à savoir le chou-fleur, l’ail, l’épinard et le brocoli ainsi que le persil. En outre, les algues principalement la spiruline peut être utilisée en complément alimentaire, source de protéine. Les noix ou les amandes qui ne semblent pas constituer des éléments de base dans les mets apportent pourtant un taux important d’acides aminés essentiels. A part la viande, les végans ne consomment pas non plus tout produit d’origine animale, comme le lait, les yaourts, les crèmes ou le beurre. Ainsi, choisir ce régime contraint dès le début à connaître toutes les options en matière de régime alimentaire.

 

Pour remplacer le lait et ses dérivés – initiés végans ou non

Ce n’est pas en supprimant le lait de vache que la cuisine devient moins intéressante ou présumer que les recettes en seront limitées. Bien au contraire, ce que l’on dénomme actuellement lait végétal existe en plusieurs sortes et offrent des panoplies de saveur et des possibilités. Premièrement, le lait de soja est très apprécié dans l’art culinaire, que l’on soit végans ou non. C’est un produit souvent présenté avec un goût neutre, permettant de jongler entre une préparation sucrée ou salée. Pour de bon desserts, il est possible de choisir certaines marques du produit qui proposent du lait de soja avec arôme chocolaté ou vanillé. Le lait de soja authentique ne possède pas de calcium mais peut en être enrichi selon leur distributeur. Il est naturellement riche en acides aminés essentiels et ne possède aucune matière grasse saturée. Il est maintenant disponible en version crème de cuisine ou crème dessert, en yaourts de différents arômes ou natures. Après le soja, le lait d’amande est généralement considéré. Avec une saveur douce et sucrée, le lait d’amande sert d’avantage en pâtisserie. Ainsi, les consommateurs peuvent diluer à leur aise la concentration de lait qui leur convient. Le lait de riz commence aussi à se répandre au sein des consommateurs de lait végétal. Avec un goût assez neutre, il peut servir à tout type de cuisine. La crème peut servir en cuisine car très prisée du fait de sa légèreté. En dernier lieu, le lait de coco reste important. Utilisé depuis les temps préhistoriques, c’est un lait naturel très goûteux et à forte teneur en magnésium, fer et en zinc. Il occupe la première place en cuisine exotique. Certains peuvent le trouver indigeste à cause de sa teneur élevée en graisse végétale. Néanmoins, il permet de produire une bonne crème et ne contient aucun mauvais cholestérol. Il est même recommandé pour de nombreuses personnes débutant un régime végétal.

sablés maison

sablés maison

Nécessité ou non de suppléments alimentaires

Bien souvent, des idées préconçues apparaissent chez les non informés. Etre végans n’implique pas forcément des cas de carence en nutriments essentiels. Aussi, certains se focalisent sur les suppléments alimentaires sans fondamentalement planifier leur repas au naturel. Ceci peut s’avérer être une sérieuse erreur. Les compléments alimentaires n’ont rien de mauvais en eux, mais on en prend en cas de manque de nutriments précis. Ce qui n’est pas systématique pour des végans qui sait équilibrer son régime alimentaire. Comme la plupart des gens omnivores, certaines situations peuvent nécessiter la prise de suppléments alimentaires. A l’exemple, chez les femmes enceintes, nécessitant plus de calcium, de vitamine B9 et de fer pour leur santé et celui de leur enfant. Ou encore, chez certains sportifs ou personnes hyperactives qui consomment des ressources d’énergie différentes. Toutefois, il faut toujours se limiter aux doses prescrites. L’excès n’est jamais bonne conseillère. Par ailleurs, une alimentation naturelle et convenablement variée quel que soit le régime adopté peut parfaitement subvenir aux besoins du corps humain. Enfin, il ne faut pas oublier que les compléments alimentaires sont pris en traitement. A un moment ou à un autre, il faut donc arrêter d’en prendre. Ce qui ramène toujours à une organisation alimentaire plus suivie chez les végans. Ceci ne doit pas être une contrainte et devient une habitude et même un plaisir avec le temps. Au final, entre choisir des compléments qui n’améliorent pas forcément la saveur des plats ou varier entre divers ingrédients naturels appropriés aux végans afin de manger sainement et savoureusement, le choix ne doit pas être difficile ! Pensez à consulter nos pâtisseries saines, vegan, bio et sans gluten en livraison express !

Voici une liste de tous nos articles relatifs au veganisme:

Partager sur Pinterest

×
Besoin d'être contacté ?
15c4292a1f11c34448f583adebf5aef5oooooooooooooooooooooooooooo